La générosité de la Loi Divine

La loi islamique est généreuse dans ses prescriptions, en ce sens qu'elle contient les meilleurs moyens pour que l'être humain évolue d'une manière positive. Son but est de développer ses capacités et de renforcer son sentiment de responsabilité dans sa relation avec Dieu (Le Très Haut), ave sa propre personne et avec les autres êtres humains.
Plus ce sentiment est fort plus l'âme humaine est purifiée et acquiert les vertus. Elle rejette les péchés.
S'il y a péché, c'est parce que ce sentiment de responsabilité, et non pas de culpabilité, envers Dieu (Le Très Haut), envers soi-même et envers les autres, est submergé par les passions diverses.
C'est lorsqu'on prend conscience de cela qu'on cherche à se repentir (à revenir) vers la Droiture (al istiqâma). Dieu (Le Très Haut) dit : " Et ceux qui, lorsqu'ils ont fait une action immorale ou commis une injustice envers eux-mêmes, se rappellent Dieu et demandent pardon pour leurs péchés. En, en vérité, qui d'autre que Dieu absout les péchés ?"

Quant à la recherche de la perfection, de l'excellence, elle est aussi la conséquence de ce sentiment de responsabilité.
Lorsque nous parlons de responsabilité, c'est pour attirer l'attention sur un fait d'une grande importance. C'est que l'Homme doit agir en toute responsabilité pour participer, par la Volonté de Dieu (Le Très Haut), à préserver l'équilibre de l'Univers, la justice et combattre la violation des droits de toutes les créatures.

Allâh (Le Très Haut) dit : " Dieu ordonne la justice, la bienfaisance et la recherche de l'excellence, l'assistance des proches. Il interdit les actes immoraux, tout ce qui est réprouvé par les esprits honnêtes et non pervertis, ainsi que de violer les droits des autres. Dieu vous exhorte, peut être vous souviendrez-vous!"
D'après 'Abd-Allâh Ibn Mass'oûd (Que Dieu soit satisfait de lui) : " Le verset qui rassemble le plus de directives concernant le Bien et le Mal, c'est le verset précité, dans lequel Dieu (Le Très Haut) ordonne la justice, la bienfaisance, la recherche de l'excellence en tout et la bonté envers la proche parenté…"

La justice signifie (al 'adlou), le juste milieu en tout; c'est le fait de se positionner toujours au juste milieu entre les deux extrêmes qui sont condamnés par l'Islam. C'est une obligation. Ainsi le juste milieu entre l'injustice (az-zoulm) et le laxisme, c'est la justice (al 'adâla) : c'est accorder à chacun ce qu'il lui revient de droit. C'est ne pas être ni oppresseur ni opprimé.
Le juste milieu entre l'avarice et le gaspillage, c'est la générosité….

La recherche de la justice et de l'équité est un des buts fondamentaux de la Loi de Dieu (Le Très Haut). C'est en toute justice que les cieux et la terre ont été érigés.

L'imâm Fakhr Ad-Dîn Ar-Râzî (Paix à son âme) en commentant cette parole  a dit : "Cela signifie que la masse composant les éléments de l'Univers, les formes, l'ajustement des planètes tout est fait selon un équilibre où chaque élément jouit d'une force comparable à celle de l'autre; c'est cet équilibre qui régit l'Univers et sauvegarde la vie en son sein, c'est la justice et l'équité même."

Pour ce qui est du terme "excellence (al ihsân), c'est-à-dire, agir en toute situation avec responsabilité et un désir volontaire de la recherche de la perfection, c'est le fait de chercher le meilleur en tout selon sa capacité.
La responsabilité de l'Homme inclue le fait d'avoir de l'indulgence envers la création, surtout la proche parenté. Comment pourrait-on être responsable, si on n'est pas d'un grand secours aux autres et surtout envers ceux qui font partie de notre entourage direct ?

L'interdiction des actes immoraux résume l'éthique morale de l'Islam.
Les actes immoraux résultent de trois forces négatives, très actives au sein de l'âme humaine :

A- La force passionnelle qui pousse à rechercher le plaisir animalier. Le terme "actes immoraux" s'applique à cette catégorie.
Dieu (Le Très Haut) a appelé la fornication (az-zinâ) acte immoral ou turpitude (hichatan). Dieu (Le Très Haut) dit : " (Az-zinâ) C'est un acte immoral, une source d'abomination et une mauvaise voie."
L'interdiction des désirs et des plaisirs ne concernent que ceux qui sont interdits par la Loi de Dieu.

B- La colère : cette force pousse à faire le mal, à chercher à nuire aux autres, cette attitude engendre rancune et haine.

C- La force imaginative qui suggère les tentations et que le mauvais esprit encourage et exploite pour affaiblir l'Homme. Il en résulte de cette force l'égoïsme, l'ostentation et le désir d'humilier et d'asservir ses semblables : c'est là la forme pratique de l'injustice qu'Allâh (Le Très Haut) a condamné.

Voilà certains aspects de la générosité et de la grandeur de la Loi de Dieu (Le Très Haut).

Dieu (Le Très Haut) dit : "Ô les croyants ! Craignez pieusement votre Seigneur, et croyez en Son Messager. Il vous donnera alors deux parts de Sa Miséricorde, vous assignera une lumière avec laquelle vous marcherez et vous donnera Son absolution. Dieu est infiniment absoluteur et plein de miséricorde."

Hassan Amdouni