Adam et la création « al-khalq »

Dieu (Exalté ) dit : « Nous créâmes l’Homme à partir d’une argile sonore, extraite d’un limon malléable. Nous avions, auparavant, formés les Génies d’un feu d’une chaleur ardente.» (Sourate 15 : Al Hijr / Versets 26-27).   

Les termes arabes utilisés dans les versets sont :

* «salsâl» : l’état de l’argile lorsqu’elle s’assèche et devient sonore ; elle ressemble à la poterie.
* «hama’» :  ce  terme désigne une sorte d’argile de couleur noire et dont l’odeur est forte.
* «masnoûn» : qui a une odeur forte à cause de sa stagnation dans un même endroit.
* «samoûm» : la forte chaleur.

 

Le Prophète (Que les bénédictions et les salutations de Dieu soient sur lui) a dit : « Dieu (Exalté) a créé Adam à partir des composantes de la terre toute entière ; sa descendance est venue à l’image de la terre et de  ses différents sols : il y en a parmi eux des blancs, des rouges, des noirs et ceux qui sont de couleur intermédiaire. » (Rapporté par Ahmad dans son Mousnad).

                               
*                  *                  *

C’est ainsi que Dieu (Exalté) a voulu après la création de l’Univers dont la terre est une des composantes, la peupler, alors Il créa l’homme. Dieu (Exalté) créa Adam et Eve, et il y avait entre autre parmi les créatures que notre Seigneur avait déjà créé les Anges issus de lumière et les Génies créés à partir d’un feu ardent.

L’Univers  et la terre étaient prêts pour accueillir cette nouvelle créature, qui est en vérité, une manifestation supplémentaire de la Grandeur du Tout- Puissant  (Exalté). Dieu l’a honoré en rattachant sa création à Lui : Il a dit qu’Il créa l’homme d’un souffle émanant de Lui. Dieu (Exalté) le dota de la meilleure des formes et lui a assigné une belle image. Dieu (Exalté) a voulu que cette argile (« lâzib ») : dure et sèche, devienne un être humain.

Au début de la  création d’Adam, Dieu (Exalté) façonna le corps, puis le laissa à côté. Adam n’était qu’un corps inerte !

Abou Hourayra (Que Dieu soit satisfait de lui) a dit : « Dieu créa Adam de terre qu’Il transforma en argile, puis Il la laissa jusqu’à ce qu’elle devint une argile noirâtre à forte odeur (hama’ masnoûn ). Ensuite Dieu (Exalté) le façonna et lui assigna son image. Quand il devint une argile sonore comme de la poterie, Dieu (Exalté) y insuffla l’âme . »

Ainsi Adam devint un humain à la création parfaite, composé d’un corps et d’une âme !
Dieu (Gloire à Lui) a créé Adam sans défaut ; Il lui a accordé la vie et lui a fait don de qualités et de moyens de perception les plus raffinés.

Dieu (Le Très Haut) lui a dévoilé d’avance le cheminement de sa descendance  jusqu’à la fin des temps au moment de l’avènement du Jour de la Résurrection.

Dieu (Exalté) dit : « Il fut un jour où Dieu tira des reins des fils d’Adam l’ensemble de leurs descendants, et leur demanda, requérant leur témoignage formel : «  Ne suis- Je pas votre Seigneur ? » Tous répondirent : « Très certainement,  Nous en témoignons ! » (Sourate 7 : Al A’râf /Verset 172)

Ainsi fut la création d’Adam. Il est l’effet de ce souffle secret de Dieu (Exalté).

A travers sa constitution telle qu’elle fut décidée par Dieu (Le Tout-Puissant), apparaît cette dualité ou  double nature  qui le compose,. Cette double vérité de l’Homme explique  ce  tiraillement, qui le caractérise,  entre le Bien et le mal, la guidance et l’égarement.

Il doit chercher à  harmoniser ces deux éléments de son être diamétralement opposés !

Ce souffle divin a transformé ce corps issu de l’argile en une créature parfaite à qui Dieu (Exalté) a accordé la prééminence sur toutes les créatures et l’a honoré en lui confiant la gérance (al khilâfa) de la terre en Son Nom (Gloire à Lui).

Il  s’agit  d’Adam  l’homme, qu’Allâh (Gloire à Lui),  a  doté   de  rares  facultés sublimes : c’est  ce souffle divin  du monde céleste qui  a fait de lui une créature capable  de  s’élever  au  dessus  de  l’atmosphère, de  se   mettre en présence de Dieu (Le Tout-Puissant) et de pouvoir se mettre en contact avec Lui et percevoir  Ses Ordres, tout en étant en  même  temps,  un  corps  assujetti  à  des  exigences terrestres telles que la nourriture et les demandes des instincts !

 

Hassan Amdouni