La prière de l'éclipse lunaire (salât al Khoussoûf).

Au  Nom de Dieu Le Très Clément par essence, Le Très Miséricordieux par excellence.

Cette nuit aura lieu Incha Allah la plus longue éclipse totale de lune du 21ème siècle. Un petit rappel à cette occasion : 

Statut juridique de la prière de l’éclipse lunaire (salât al khoussoûf)

L’accomplissement d’une salât particulière en cas d’éclipse lunaire est sounnah mouakkâdah selon l’avis des savants châfi’ites et hambalites. 

Pour les savants hanafites et mâlékites, la pratique de cette salât est simplement appréciable et louable (« hassanah » pour les hanafites, « mandoûbah » pour les mâlékites).

***

Méthode d’accomplissement de cette salât

Selon les savants hanafites et mâlékites, cette prière ne se fait pas en groupe ; elle est plutôt accomplie de manière isolée chez soi. 

Les oulémas châfi’ites et hambalites ont un avis différent : pour eux, cette salât doit être faite en groupe, sous la direction d’un imâm donc.

La salât al khoussoûf consiste en deux rak’âtes (cycles) et la récitation du Qour'aane s’y fait à voix haute (comme pour toutes les prières nocturnes). Les savants mâlékites recommandent de répéter cette salât jusqu’à la fin de l’éclipse. 

Selon les oulémas hanafites et mâlékites, son accomplissement se fait de la même manière que pour n’importe quelle autre salât nâfilah (non obligatoire), c’est-à-dire avec un seul roukoû’ et deux soujdoûd (prosternations) dans chaque rak’ah (cycle). 

Pour les savants châfi’îtes et hambalites, dans chaque rak'ah, le roukoû’ se fait en deux fois. Et chacun de ces roukoû’s est précédé d’un qiyâm, c’est-à-dire d’un moment durant lequel on reste debout et on récite une portion de Qour'aane.

Wa Allâhou A’lam !