L'attachement à Allah Exalté Soit-Il"Al-i'tissâm" ou la

conception musulmane de la dépendance.

Au  Nom de Dieu Le Très Clément par essence, Le Très Miséricordieux par excellence.

1. L'être humain est nécessairement dépendant et  social.

A.  L'attachement à Dieu « Al-i'tissâm bi Lah »

     L'attachement est de deux sortes :
- un attachement à Dieu : Il sauve de la perdition.
- un attachement à la corde ou au pacte (habl) de Dieu : c'est un moyen qui préserve de l'égarement.


Allah le Très Haut dit : «  Attachez-vous tous, fortement, au pacte (habl) de Dieu ; ne vous divisez pas… » (Sourate 3 Verset 103)
Il dit aussi : « … attachez-vous fortement à Dieu : Il est votre Maître ; un Excellent Maître ; un Excellent Défenseur » (Sourate 22 Verset 78)

L'attachement consiste à t'accrocher à ce qui te protège et te soustraire au danger et à ce qui fait peur. Donc tout le bonheur dans ce monde et dans l'autre tourne autour de l'attachement à Dieu et à Sa corde, car point de salut pour celui qui ne s'accroche pas à ces deux protections.
L'attachement au pacte de Dieu implique pour le croyant la direction à suivre et le fait de suivre le guide. (la foi intérieur et le fait de suivre le Messager)
Et l'attachement à Dieu implique, pour le croyant, les armes et les moyens qui rendent la voie praticable.

  1. Explication par les anciens de l'attachement à Dieu

             - Ibn Abbâs disait concernant l'attachement à la corde :
 « Accrochez-vous à   la religion de Dieu »
- Pour Ibn Mas'oud il est question de la communauté des fidèles. Il disait: «  Attachez-vous à la communauté des fidèles car elle constitue la corde de Dieu qu'Il recommande. Et ce qui vous répugne au sein de la  communauté et de l'obéissance vous est meilleur que ce que vous aimez dans la division. »
Pour Qatâda, al-Suddî et bien d'autres exégèses considèrent qu'il s'agit du Coran.
Ibn Mas'ûd que Dieu soit satisfait de lui rapporte que le Prophète Mouhamed paix sur lui a dit : « Le Coran constitue la corde de Dieu. C'est la lumière éclatante, le remède efficace, la protection pour celui qui s'y accroche et la délivrance pour celui qui le suit. »
L'auteur des Manâzil dit : « C'est l'observance de l'obéissance à Dieu Exalté soit-Il. »  Et on doit observer l'obéissance à Dieu parce qu'Il l'ordonne et l'aime, non pas par simple habitude.
Ensuite il ajoute : « L'attachement à Dieu consiste à dépasser tout ce qui est illusion. » (Il est évident que le virtuel fait partie de ce qui est illusoire et superficiel). Et pour l'auteur, l'illusion est tout ce qui est autre que Dieu Exalté soit-Il.
C'est en quelque sorte le fait de se débarrasser d'une vision superficielle et dommageable pour évoluer vers une vision essentielle et profitable.

   En résumé de cette partie :

l'attachement est de deux sortes :
- L'attachement au pacte (habl) d'Allah.
- L'attachement à Allah.

  1. L'attachement « au pacte d'Allah » est expliqué par les anciens :
  2. C'est s'accrocher à la religion 
  3. C'est la communauté des croyants
  4. C'est le Coran
  5. C'est l'obéissance à Allah le Très Haut

- L'attachement s'effectue à trois degrés
Toujours selon l'auteur des Manâzil, l'attachement à Dieu est à trois degrés :

  1. en reconnaissant la promesse et la menace,
  2. en acceptant et en appliquant l'ordre et l'interdiction,
  3. en fondant la conduite sur la certitude et l'équité.

L'équité s'envisage sous deux rapports :


1.  Avec Dieu Exalté Soit-Il
- C'est-à-dire, reconnaître Dieu comme l'Être Unique et Suprême Seul  digne d'adoration. Ne pas lui disputer Ses Attributs. 
L'équité envers Dieu consiste aussi à ne rendre grâce qu'à Lui pour Ses bienfaits, à ne pas s'en servir pour Lui désobéir, à ne louer que Lui pour l'accord de Ses subsistances, à n'adorer que Lui, conformément à ce qui est rapporté dans ce hadith Qudsi où Allah le Très Haut dit : « Moi et les Djinns nous assistons à une chose étonnante : Je crée et on adore autrui.  J'accorde les subsistances et on rend grâce à autrui ; Ô Fils d'Adam ! Tu n'es pas équitable avec Moi. Mon bien vers toi ne cesse de descendre et ton mal vers Moi ne cesse de monter. Je Me rends agréable à toi par les bienfaits alors que Je Me passe de toi, et tu te rends détestable à Moi par les désobéissances alors que tu as besoin de Moi. L'Ange noble ne cesse de monter vers Moi en ne M'apportant de ta part que des actions laides ; Ô Fils d'Adam ! A chaque jour nouveau te parviennent de Ma part de nouvelles subsistances. Et les Anges M'apportent de ta part des œuvres laides. Tu consommes Mes subsistances et tu Me désobéis. Tu M'invoques et Je t'exauce. Tu Me demandes et Je te donne. Et Moi Je t'appelle à Mon Paradis mais tu refuses. Ceci ce n'est pas de l'équité. »   

2.  Avec Ses Créatures 
-  Pour ce qui est de l'équité envers les créatures, elle consiste à les traiter comme on aime être soi-même traité. Leur accorder leurs droits et à agir envers eux avec bienveillance en usant du bon caractère.

 

Suite du processus dans l'attachement à Allah Seul…


B.    Prendre conscience de sa dépendance intérieure et des dégâts qu'elle engendre. 
Nous distinguons deux types de dépendances :


a. Les dépendances malsaines

- La construction de fausses divinités, tel que l'argent, les stars de magazine ou de télé, les passions, la drogue, la boisson, la prostitution, les jeux d'argent et de hasard…

b. Les dépendances saines mais mal gérées

-Certains attachements sont liés à de beaux sentiments (l'amour, la loyauté, la joie..), ou à des personnes proches et chères (les parents, le conjoint, les enfants…), ceci est légitime mais devient problématique lorsque ceux-ci deviennent  des buts en soi, nous finissons par nous soumettre totalement à eux, à leurs moindres désirs, dirigeons toutes nos actions vers eux recherchant leur reconnaissance  et satisfaction pour finalement devenir leur esclave ou l'esclave de nos propres sentiments.
- La construction de fausses conceptions des choses et des sentiments tel que:
- l'amour, le bien et le mal (se montrer sur webcam à un inconnu ce n'est pas trop grave puisque virtuel..),
- la liberté, (qui engendre égoïsme, égocentrisme et irresponsabilité)
- la richesse
- Ou la conception même de l'être humain, sa composition, son origine, son but et son devenir (paradis ou enfer).


Toutes ces fausses conceptions, ces fausses attaches entraînent inévitablement :

  • la peine 
  • le désespoir
  • la tristesse 
  • l'envie
  • l'illusion 
  • l'orgueil 
  • la déception 
  • l'arrogance 
  • l'ingratitude
  • La colère

 

Un état d'âme qui est quelques fois suivi d'actes dévastateurs, tel que :

  •  le suicide 
  • le meurtre 
  •  le vol 
  • la tromperie 
  • le viol 
  • la prostitution 
  • la toxicomanie

En bref, cela engendre tout le contraire de ce que l'attachement à Allah l'Unique apporte en terme de purification de l'âme et de bonheur de vie dans un cadre sain.

 Il faut donc impérativement trois choses :

  1. prendre conscience de ces attachements multiples,
  2. les reconnaître comme étant néfastes
  3. et chercher à rompre avec eux !

 

Suite du processus dans l'attachement à Allah Seul…


C.    Rompre nos attaches intérieures à tout autre chose qu'Allah Le Proche.  


Lorsque le serviteur brise ses attaches intérieures, les attaches extérieures ne peuvent plus lui nuire.
Le Prophète paix et bénédiction sur lui a dit :
« Aime qui tu veux, tu en seras inévitablement séparé (par la mort) ».
Il a dit également :  « la personne sera avec celui qu'elle aime dans l'au-delà » Alors ayez une bonne opinion de Dieu avant de mourir !


Le détachement ne fait généralement pas sans peine, il nous est facilité par l'intermédiaire des épreuves par lesquelles Allah Le Très Haut nous gratifie. 

Exemple : Le parent qui perd un enfant (les enfants ne nous appartiennent pas, ils nous sont confiés et ils ont des droits sur nous).
Exemple : La fille qui perd ses parents et dit : « sans ma mère, je ne suis plus rien ».
Exemple : lorsque l'argent se trouve dans tes mains et non pas dans ton cœur, il ne te nuit pas, même s'il s'agit d'une grande fortune. Mais s'il se trouve dans ton cœur, il risque de te nuire même si tu n'en possèdes rien dans tes mains.

On a demandé à l'Imam Ahmad Ibn Hanbal : « L'homme peut-il être un ascète lorsqu'il possède mille dinars ? » Il a répondu : « Oui, à condition qu'il ne se réjouisse pas si cette somme augmente et ne s'attriste pas si elle diminue. »

Exemple : Se libérer du regard des autres, ne plus s'estimer en fonction de ce que l'autre pense de moi.

 

A retenir :

Lorsque le serviteur brise ses attaches intérieures, les attaches extérieures ne peuvent plus lui nuire.
L'Islam c'est le fait de se libérer de la soumission des hommes pour la soumission d'Allah l'Unique…

 

Suite du processus… la recherche de l'attachement à Allah Seul sans rien Lui associer.

2.  Rechercher la proximité Divine :

S'attacher à Allah l'Unique et jouir de ses  bienfaits à bon escient
Les actions du serviteur doivent être entièrement vouées à Dieu en les accomplissant dans le seul et unique but d'acquérir Sa satisfaction.

  1. Tous les actes d'adoration, qu'ils soient intérieurs ou extérieurs.
  2. Le travail et la recherche de subsistance.
  3. La fondation d'un foyer.
  4. Les études, la recherche de la science de manière générale.
  5. Les loisirs…

Allah Le Très Haut dit : « Sachez que la vie présente n'est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l'orgueil entre vous et une rivalité dans l'acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie ; ensuite elle devient des débris. Et dans l'au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d'Allah. Et la vie présente n'est que jouissance trompeuse. » (Sourate 57 Verset 20)

Je retiens  de ce verset :

  1. Deux possibilités à la jouissance des bienfaits d'Allah Le Très Haut :

Il a le choix de jouir de ses biens et de ne pas Le remercier, mais alors dans l'au-delà il y aura un châtiment
Il a également le droit de jouir des biens de ce monde tout en n'oubliant jamais de remercier Allah de lui avoir octroyé cette possibilité et alors il aura un pardon et un agrément d'Allah.

  1. Il y a des priorités dans les choix d'actions

 

Suite du processus… la recherche de l'attachement à Allah Seul sans rien Lui associer.

A.  Le loisir et le divertissement est fortement recommandé pour l'épanouissement.


 « Ô vous les gens, mangez et buvez de ce qu'il y a de licite et de bon sur la  terre».  
L'islam est venu libérer l'âme et lui permettre de s'épanouir dans un cadre sain.
L'âme étant enfermée dans le corps, sous la croute terrestre, sous le cosmos….
L'islam est venu libérer l'âme de toutes ses chaînes.

Une règle juridique indique que « LA PRIORITE EST LA PERMISSION EN L'ABSENCE DE PREUVE STIPULANT LE CONTRAIRE » :
Heureusement, car imaginez-vous si nous devions partir du postulat que la priorité est le haram, et bien nous devrions nous poser la question pour chaque chose, du genre :

  1. respirer est-ce haram ou halal ? (Tu as intérêt à trouver la réponse rapidement si tu ne veux pas manquer d'air).

Cela ne signifie pas que nous devons vivre dans l'ignorance, nous avons le devoir de chercher à connaître ce qui plait à Dieu et ce qu'Il nous a interdit.
Allah Le très Haut dit :
« Ce que le Prophète vous enjoint, prenez-le. Et ce qu'il vous interdit, écartez-vous en ! »

 

Je retiens :

Cela ne sert à rien de rejeter l'évolution technologique puisqu'elle finira par s'imposer d'elle-même. Il faut plutôt, au préalable, éduquer l'individu qui sera amené à l'utiliser dans un objectif sain et un cadre sain, respectueux des normes islamiques.
 

B.  Agir avec priorité :

  1. Le vital
  2. Le nécessaire
  3. Le superflu

Exemple de priorité pour les parents:

  1. Être soit même un exemple de vertu.

Suivre les conseils qu'Allah adressa à Luqmân : " Nous avons donné à Luqmân la sagesse : remercie Dieu. Celui qui remercie, remercie au bénéfice de sa personne et celui qui renie (saura que) Dieu est riche et glorifié. Et (rappelle) lorsque Loqmân dit à son fils, alors qu'il l'exhortait : mon fils!  N'associe rien avec Dieu : le polythéisme est une immense injustice" (Sourate 31, versets 12-13) 

  1. Consommer intelligemment.
  2. Ne pas céder aux caprices et inculquer aux enfants la valeur de la vie, du temps, de la nourriture, de la santé et de la richesse.

Ibn 'Abbas rapporte que le prophète paix et bénédiction sur lui a conseillé un homme en ces termes : « Tire bénéfice des cinq avant les cinq, ta vie avant ta mort, ta santé avant ta maladie, ton temps libre avant ton occupation, ta jeunesse avant ta vieillesse,  ta richesse avant ta pauvreté»
              Hadith Authentique rapporté par El Hakim 306/4 

  1. Adopter une rigueur dans le suivi éducationnel.
  2. Investir dans l'éducation religieuse, intellectuelle et de divertissement (sport, loisirs etc.) et faire un suivi rigoureux de ceux-ci.
  3. Offrir un cadre de vie sain dans lequel les enfants vont évolués, d'où l'importance de dénoncer et combattre les perversités ainsi que les dérives sociales. Si nécessaire,  ne pas hésiter à déménager.
  4. Transmettre un maximum d'amour et d'attention à ses enfants.
  5. Valoriser leurs bonnes actions et leurs efforts, aussi infimes soient-ils.
  6. Les préparer à leur autonomie dès le plus jeune âge.

Pour terminer, rappelons que les enfants ont des droits sur leurs parents : parmi ceux-ci, le droit de bénéficier d'une bonne éducation.

Exemple de priorités pour les enfants ou adolescents :

  1. Choisir les bonnes fréquentations  (Hadith avec le parfumeur et le forgeron):

Selon Abou Musa Al Ash'ari (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (Paix et Salut soient sur lui) a dit :
"L'image de l'homme de bonne compagnie et de celle de l'homme de mauvaise compagnie est l'image du vendeur de musc et celle du forgeron.
Le vendeur de musc, soit il te donne un peu de son musc soit il te le vend, ou bien tu jouis de sa bonne odeur (simplement en demeurant à ses cotés).
Tandis que le forgeron, soit il te brûle tes vêtements, soit il te nuit avec sa mauvaise odeur".
(Al-Boukhâri, Mouslim)

  1. Ne pas exiger des parents plus que ce qu'ils ne peuvent offrir raisonnablement.
  2. Organiser son temps et s'auto-juger

Suivre les conseils de Luqman à son fils (voir sourate 31, versets 12-17)   : remarque : dans les versets, Allah Le Très Haut parle d'abord du comportement avec les parents et ensuite du culte montrant ainsi la place centrale et fondamental que doivent occuper les parents.

  1. Etre reconnaissant envers Allah Exalté soit-Il
  2. Ne rien associer à Allah l'Unique et placer son entière confiance en Lui
  3. être bienveillant à l'égard de ses parents
  4. Adopter envers eux le meilleur comportement
  5. Recommander le bien et déconseiller le mal
  6. Supporter avec patience les maux qui peuvent t'atteindre
  7. Observer la prière
  8. Ne pas être arrogant lorsque tu abordes tes semblables
  9. Ne pas marcher avec orgueil
  10. Etre modeste dans ta démarche
  11. Baisser la voix quand tu parles

      Telles sont les résolutions à prendre et dont tu ne devras jamais te départir.

Exemple de priorités pour les musulmans de façon générale :

  1. la mise en place de maternités,
  2. la mise en place d'asbl respectueuses des règles religieuses pour les activités…
  3. Des lieux d'enseignements, type écoles, bibliothèques…
  4. Lieux d'accueil pour les démunis

 

Que la paix, les bénédictions et les salutations d'Allah soit sur notre bien aimé Prophète Mouhamed, la meilleure des créatures.

TELECHARGER L'ARTICLE EN FORMAT PDF

Pour fatawas.be
Abderahman Mechach