La mort

Les différentes vies que vit l’être humain. 
L’humain vit trois vies

    • La vie d’ici-bas (où l’être humain y séjourne corps et âme) ;
    • La vie dans le Barzakh c’est la barrière entre les deux vies (âme seulement) ;
    • La vie de l’Au-delà (où l’être humain y séjournera corps et âme).

(La résurrection du corps et de l’âme constitue la 3ème vie). 
La mort est la fin de la première vie (séparation entre l’âme et le corps), elle ne représente qu’une étape.
Quand l’être humain rend l’âme et est enterrée, il entre dans la première étape de la vie de l’Au-delà.  
En effet, la tombe constitue la première des stations de l’Au-delà.  
Remarque 1:
Quelle est la différence entre l’âme et l’esprit (an-nafs et ar-roûh) ? 
Deux avis se dégageent de l’analyse des positions des savnats muslmans : 
Avis 1 :

    • An-nafs représente le corps + âme ;
    • Ar-roûh représente l’âme seulement, lorsqu’elle se sépare du corps.

Avis 2 : 
Ar-rouh et an-nafs sont deux termes synonymes, et qui désignent l’âme : le corps subtil qui est l’une des deux composantes de la dualité humaine : corps + âme. 
 

  • Qu’est ce que la mort ?

La mort n’est que le moyen de quitter cette vie pour aller vers la vie éternelle.
La mort n’est pas un malheur en soi.
La crainte que nous ressentons vient du fait que nous ignorons si ce qui nous attend sera bénéfique ou pas. 
Verset : 
Allâh (Exalté Soit-Il) dit dans le Coran :
« Toute âme goûtera la mort.» (Sourate 3 Verset 185) 
La mort de chacun d’entre nous est bien déterminée et personne ne quittera cette vie d’ici-bas avant son terme.  
En effet, le terme de notre vie a été décidé alors que nous nous trouvions encore dans le ventre de notre mère.
Ce terme défini nous a été voilé par Dieu (Exalté).   
Verset : 
Allâh (Exalté Soit-Il) dans le Coran :
« Personne ne peut mourir que par la permission d'Allâh, et au moment prédéterminé. Quiconque veut la récompense d'ici-bas, Nous lui en donnons. Quiconque veut la récompense de l'au-delà, Nous lui en donnons, et Nous récompenserons bientôt les reconnaissants »
(Sourate 3 Verset 145) 

  • Comment devons nous réagir face à la mort ?

Avant toute chose, nous devons en tant que musulman intégrer la conception musulmane de la mort.
En effet, si une personne décède dans un accident ou à cause d’une maladie que cette personne soit jeune ou vieille peu importe.
Nous devons bien comprendre que ces différences « sortes de mort » ne sont en fait que les différents moyens par lesquels la vie d’ici-bas se finit. 
Hadith : 
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), nous dit :
« Il n’y a pas une âme qui ne se sépare d’un corps sans l’accord du Créateur.» 

  • Comment nous pouvons nous préparer à ce qui va nous arriver ?
    • Ne jamais se rassurer en se disant que notre terme est loin ;
    • Intégrer la conception musulmane de la mort.

 

Comment intégrer cette conception ? 
1. En acceptant le fait que la mort n’est que le moyen de quitter cette vie pour aller vers la vie éternelle 
2. En se posant les questions suivantes :
- Qu’est ce qu’est la mort ?
- Comment intervient-elle ? 
Verset : 
Allâh (Exalté Soit-Il) dit dans le Coran :
« Le seigneur a créé la mort(*) et la vie pour vous éprouver».
(*) le terme « le terme ‘mort’ a été cité en premier dans ce verset, cela n’est pas un hasard. 

  • Qu’est ce qu’est la mort ? Comment intervient-elle ?

La mort est la deuxième étape de notre existence. L’âme quitte le corps dans lequel elle coulait comme l’essence de la rose. 
L’âme coule dans toutes les parties de notre corps, c’est pour cela que le mort, au fur et à mesure que son âme le quitte devient froid. 
Lorsque la mort survient, il y aura rupture entre le corps et l’âme. Et cette dernière est alors transportée vers « le monde des âmes » (‘âlam al barzakh). 
Après la séparation entre notre corps et notre âme, nous deviendrons alors un corps subtil, (non physique) > jism latîf. 

  • Le terme al mawto dans le coran :

Le terme « mort » est cité dans 170 versets.  

  • Pourquoi se prépare-t-on à la mort ?

Cette vie d’ici-bas n’est pas notre patrie, la nôtre est le « paradis » (d’où sont sortis nos ancêtres), notre but est d’y retourner. 

  • Comment préparé notre mort ?

Partout, la mort est présentée comme une finalité nécessaire à laquelle le fils d’Adam ne peut échapper.
Le sensé est donc celui qui comprend la manière de se préparer à cette phase. 
Verset : 
Allâh (Exalté Soit-Il) dit dans le Coran :
« Dis: "La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde Invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez »   (Sourate Al Joumou’a/ V.8) 
Hadith : 
Le Prophète, (que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), nous dit :
« Ne cessez d’évoquer celui qui va anéantir tous les plaisirs, qui va séparer les gens unis et qui s’aiment. » … Et ce dans le but de se préparer. 
Hadith : 
Alors que l’on évoquait devant le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), un homme honorable, le Prophète  dit (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui) :
« Comment est-il face à la mort, l’évoque-t-il ? ».
Ils répondirent :
« Non ».
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), leur répondit  :
« Il n’est pas comme vous êtes en train de le décrire car en n’évoquant pas la mort il ne s’y prépare pas ». 
Hadith : 
Ibn Omar a dit, un homme a interrogé le Prophète (Paix et Salut de Dieu sur lui) et lui a demandé :
« Quel est l’homme le plus sensé, le plus honorable ? ».
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), lui a répondu  :
« Celui que ne cesse d’évoquer la mort et qui ne cesse de s’y préparer.» (Ibn Mâjah) 

  • Différentes étapes de préparation
    • EVOQUER LA MORT

 

      • Se prépare à la mort ;
      • Il faut se presser de retourner vers Allâh (Exalté).

Pour chercher la proximité de Dieu (Exalté soit-il), il faut évoquer la mort et aussi la préparer (prescription du Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui). 
« Préparez-vous à la mort avant qu’elle n’arrive. »
« Le sensé est celui qui se juge et qui œuvre en conséquence.»
«Tempérez l’exécution de toute chose excepté le retour vers Dieu.» 

    • CONSIDERER QUE L’ON PEUT MOURIR EN TOUT INSTANT

Il faut éviter de vivre et d’être leurré par les faux espoirs (leurres de Chaytân). 
Hadîth : 
Le Prophète, Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), nous dit :
«Le croyant doit vivre cette vie comme un étranger ou quelqu’un de passage ». (Rapporté par Al Boukhârî) 
Hadith : 
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), nous dit :
« Le croyant doit vivre cette vie tel individu qui est en voyage et qui s’est arrêté quelques instants sous un arbre pour faire une sieste et qui a ensuite repris sa route ». 

    • INCITER A ŒUVRER POUR NE PAS SE FAIRE SURPRENDRE PAR LA MORT

IL FAUT TOUJOURS ETRE EN ETAT D’EVEIL

Il faut évoquer la mort sans cesse et s’inciter à œuvrer pour faire en sorte que la mort ne nous surprenne pas.
En effet, il n’y a pas pire pour le croyant que la mort « par surprise », la mort qui nous surprend dans un état de relâchement et de négligence (rafla). 
Hadith : 
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), a questionné ses Compagnons :
« Si un de vous devait partir en voyage, préparerai-t-il de la nourriture ? ».
Ils lui ont répondu :
« Oui ».
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), leur a dit alors :
« Et que diriez-vous du voyage vers l’Au-delà ». 

    • VISITER LES TOMBES
    • LAVER LES MORTS

 
 

    • PRIER SUR LES MORTS

Hadith : 
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), a recommandé à Aboû Bakr, (Radiya Allâh ‘anho):
« Visite les tombes, elles te rappellent l’au-delà ; lave les morts car le fait de prendre soin des morts est la meilleure exhortation ; et prie sur les morts et car peut être cela t’attristera et ce sont ceux qui seront tristes qui seront dans l’Ombre d’Allâh ».(Rapporté par al Hakim) 
Hadith : 
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), nous dit :
« Celui qui est triste par peur, par crainte de Dieu dans le monde à proximité de la mort sera à l’ombre de Dieu, en toute béatitude.» (Rapporté par Al Hâkim) 

  • Certaines personnes n’aiment pas la mort, pourquoi ? ( 8 raisons)

Ces personnes n’aiment pas le mort car :

  • Elles ont honte de ne pas se présenter devant Dieu comme cela convient.

Ces personnes ont honte car elles n’ont pas assez agit et elles ont une certaine pudeur.
Elles ont peur de la rencontre car elles ne s’y sont pas assez préparé. 
Ces personnes-là n’ont pas peur de la mort en elle-même mais elles craignent la rencontre avec Allâh. 
Elles ont peur de la qualité de cette rencontre. Cette Attitude est celle des vertueux. 
Un ascète de Damas a dit: « J’ai tellement désobéi à Dieu, comment voulez-vous que j’aime la mort. » 

  • Elles ont peur d’être rejeté, méprisé car elles estiment qu’elles n’ont pas fait assez

pour mériter une rétribution. 

  • Elles ont peur car n’ont pas œuvré assez.

Les personnes qui sont dans les catégories c et d sont des gens de qualités

  • Elles n’ont pas fait d’œuvre pieuse au moment de leur mort, ces personnes qui

constituent la masse des croyants regrettent au moment de la mort leur état de négligence et d’oubli et ont peur d’être puni pour cela. 
Elles vivaient de faux espoirs et ont quitté cette vie sans œuvres pieuses. 
Elles n’aiment pas la mort car elles savent qu’elles seront châtiés pour avoir négligé leurs devoirs. 
Verset : 
Allâh Souhanaho Wa Ta’ala dit dans le Coran :
« Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l'un de vous et qu'il dise alors : “Seigneur ! si seulement Tu m'accordais un court délai : je ferais l'aumône et serais parmi les gens de bien” (*) Allâh cependant n'accorde jamais de délai à une âme dont le terme est arrivé. Et Allâh est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.» (Sourate hypocrites /V10-11 

  • Car elles aiment la vie.

La finalité de ces personnes est la vie d’ici-bas, ils aimeraient vivre 1000 ans et ne supportent pas et ont peur d’entendre parler de la mort.  

  • Sont celles qui sont dans un état de doute de l’existence de l’au-delà (= mécréant)

Verset : 
Allâh (Souhanaho Wa Ta‘âla) dit dans le Coran :
« Et ils dirent : “Il n'y a pour nous que la vie d'ici-bas : nous mourons et nous vivons et seul le temps nous fait périr”. Ils n'ont de cela aucune connaissance : ils ne font qu'émettre des conjectures (*) Et quand on leur récite Nos versets bien clairs, leur seul argument est de dire :“Faites revenir nos ancêtres si vous êtes véridiques”. » (Sourate L’agenouillée /V32-33) 

  • Ce sont des personnes affirment (ne sont pas dans un état de doute), renient totalement.

Elles ont peur de la mort car pour eux la mort signifie la fin de tout.
Pour elles, « ce sont matrices qui jettent et une terre qui avale ».
Dans leurs vies, Tout tourne autour du plaisir (il faut profiter de la vie), et lorsque la mort arrive, ils ont peur.    

  • Car elles ont assisté à des agonies difficiles (famille-travail)

Ces personnes-là sont dans un état de frayeur. 

  • Les deux choses qui sont meilleures pour nous et que nous n’aimons pas

Il existe deux choses que le fils d’Adam n’aime pas alors quelles sont préférables pour lui : 

  • la mort est meilleure pour lui que la tentation et l’épreuve de la vie
  • Une suffisance limitée et un manque de moyens.( peu de moyens de subsistance)

Il est parfois préférable de mourir jeune plutôt que de vivre. 
Deux cas sont possible : 

  • Si la personne est croyante et pratiquante

Pour les croyants, la mort est meilleure que la vie.
Car si cette personne est quelqu’un de bienfaisant, la vie de l’au-delà sera meilleure pour lui que la vie d’ici-bas. 

  • Si la personne est croyante mais commet des péchés

Evoquer la mort lui permet de se remettre en question, et peut être par peur d’être châtié arrêtera-t-il ces mauvaises actions.
Où dans le cas où la personne déciderait de continuer de faire des péchés, la mort est meilleure pour cette personne, car cela mettra fin à ces péchés. 
 
Hadith : 
Le Prophète, (Que la Paix et la Bénédiction d’Allâh soit sur lui), nous dit :
«Celui qui possède deux dirhams sera plus interrogé que celui qui n’en possède qu’un.» (Rapporté par Ahmad) 
Hadith : 
D'après `Â'icha (Qu'Allâh soit satisfait d'elle), le Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) a dit:
« Celui qui aime rencontrer Allâh, Allâh aime le rencontrer ; celui qui répugne à rencontrer Allâh, Allâh répugne à le rencontrer.»
Je dis: "O Envoyé d'Allâh ! Est-ce qu’il s’agit de l’horreur qu’on éprouve envers la mort ? Eh bien! Nous tous avons la même horreur de la mort". (`Â'icha demande si l’horreur tout humaine de la mort était aussi considérée comme répugnance à la rencontre d'Allâh?).
Le Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) répondit: « Pas exactement. Il faut plutôt entendre par cela que lorsqu’on annonce au croyant qui est sur le point de mourir, la miséricorde, la grâce et le paradis d'Allâh, désire alors rencontrer Allâh et Allâh désire également le rencontrer. Quant à l'infidèle, au moment de mourir, comme on lui annonce le châtiment d'Allâh et Ses punitions, il répugne à rencontrer Allâh et Allâh répugne également à le rencontrer. »  
Verset : 
Allâh (Souhanaho Wa Ta’ala) dit dans le Coran :
« Ô hommes! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l'enfant pour son père. La promesse d'Allâh est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous induise pas en erreur sur Allâh!(*) La connaissance de l'Heure est auprès d'Allâh; et c'est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu'il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu'il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes, Allâh est Omniscient et Parfaitement Connaisseur »
(Ste Loqman /V33-34)