Le jeûne et ses secrets spirituels

 

Au Nom Dieu, Le très Clément par essence, Le Très Miséricordieux par excellence.

LE JEÛNE ET SES SECRETS SPIRITUELS

 

Le jeûne n'a pas pour but d'affamer les fidèles, ni de les priver de quelque chose de bien ; il est une éducation de l'esprit, une purification de l'âme et du corps, pour que l'être humain devienne son propre maître,  au lieu de se laisses rabaisser à l'état bestial.
Le Prophète (Paix sur lui) a dit : « On peut comparer le jeûne à un bouclier ! Si, pour l'un de vous, c'est un jour de jeûne, qu'il ne tienne pas de propos obscènes, qu'il ne vocifère pas. Et si quelqu'un  l'insulte ou lui cherche bagarre, qu'il dise simplement qu'il est en jeûne! » (Rapporté par Al Boukhârî et Mouslim)

C'est pour cette raison que le Messager de Dieu (Paix sur lui) a dit : «  Le jeûne représente la moitié de l'endurance (« as-sabrou »). » (Rapporté par At-Tirmidhî)

Et on peut même dire que le jeûne est le quart de la foi. Car le Prophète (Paix sur lui) a dit :  « L'endurance est la moitié de la foi ! » (Rapporté par Aboû Nou'aym  et Al Khatîb)

Le jeûne fait participer tout le corps, à savoir les membres et l'âme, à cet acte de dévotion.

Il faut tenir  les yeux loin des interdits, préserver sa langue de la calomnie, la médisance, des grossièretés ainsi que de l'hypocrisie,  et éviter à ses oreilles d'entendre ce genre de propos. C'est  pour cette raison que le jeûne occupe une place privilégiée auprès d'Allah (Exalté), et que sa récompense est immense.

Dieu (Exalté) dit : 
« Ceux  et celles qui se soumettent à Dieu en vrais musulmans, ceux et celles qui croient, les pieux et les pieuses, ceux et celles  qui sont véridiques, les patients et les patientes, ceux et celles qui sont humbles et s'humilient  devant Dieu, ceux et celles qui  pratiquent l'aumône, ceux et celles qui sont chastes, ceux et celles qui évoquent souvent Dieu, ceux-là, Dieu leur a réservé un pardon et une récompense infinie. »(Sourate 33 / Verset 35)

Le Prophète (Paix sur lui) a dit : « Quiconque jeûne pendant le mois du Ramadan, mû par sa foi et pour plaire à Allah, verra tous ses péchés absous. » (Rapporté par Aboû Dâwoûd).

En contrepartie celui qui ne saisit pas cet esprit de Ramadan, le Prophète (Paix sur lui) a dit à son sujet :
« Celui qui se laisse aller à la médisance alors qu'il est en jeûne, fait un accroc dans son jeûne. » (Rapporté par Ad-Dârimî)

Le Prophète (Paix sur lui) a dit aussi : « Celui qui ne cesse pas de parler et d'agir en usant de mensonges, Dieu n'a nullement besoin qu'il délaisse sa nourriture ni sa boisson." (Rapporté par Al Boukhârî et Aboû Dâwoûd)

Pour que le jeûne soit un moyen menant à la piété, il faut essayer d'imiter, dans son jeûne, les intimes de Dieu que sont les Prophètes (Paix sur eux) et les véridiques. Le jeûne les poussait à se défaire mentalement des attaches terrestres. Pour eux, le jeûne devait les transcender.

Le jeûne doit permettre d'acquérir de nouvelles vertus qui, en retour, vont aider le croyant à purifier  encore plus  son cœur  des passions  de ce bas-monde. Le Prophète  (Paix sur lui) a dit : « Lorsque c'est la première nuit du Ramadan, les portes du Paradis s'ouvrent sans qu'aucune de se referme durant tout le mois, les portes de l'Enfer se ferment, sans qu'aucune ne s'ouvre jusqu'à la fin du mois, et les Démons parmi les Djinns sont enchaînés. Un appel est lancé du ciel, chaque  nuit, jusqu'à l'aube : "O toi qui cherches le Bien, viens et reçois la bonne nouvelle !  O toi qui cherches le Mal, cesse et sois clairvoyant ! Y a-t-il quelqu'un qui demande pardon pour qu'on lui pardonne ? Y a-t-il quelqu'un qui cherche à se repentir ? Dieu accepte son repentir ! Y a-t-il  qui invoque, qu'on exauce son invocation ? Y a-t-il  quelqu'un qui demande quelque chose, qu'on la lui accorde ? » (Rapporté par At-Tirmidhî)

Vu l'importance du jeûne, Allâh (Exalté) a décidé que tout l'acquit des actes d'adoration du serviteur, sera récompensé par une rétribution connue par le fidèle, excepté le jeûne, dont Il s'est réservé la valeur de la récompense à lui accorder ; en effet, c'est le jeûne est un acte intime et secret entre le serviteur et le Seigneur (Exalté).

Le Prophète (Paix sur lui)  a dit : « Allâh  (Que Sa Majesté et Sa Gloire soient proclamées) a dit : « Toute action du fils d'Adam son bénéfice lui appartient, excepté le jeûne : Il est pour Moi et c'est Moi-même qui l'en récompense ! » (Rapporté par Al Boukhârî)

Il faut savoir que le jeûne du Ramadan réunit toutes les formes d'adoration de Dieu (Exalté) : jeûne en lui-même, veillées, prières, abstinence de toute parole futile ou nuisible, évocation de Dieu (Exalté), lecture du saint Coran, et aumône pour l'amour de Dieu (Exalté). En vérité, toutes  ses formes de dévotion ont pour but d'aider le fidèle réaliser cette soumission droite (« al istiqâmatou »), qu'est l'Islam. L'Islam, c'est la bonne soumission au niveau de la pensée, au niveau de la parole et au niveau de l'agir : et le Ramadan aide à réaliser  tout cela.

Lorsque nous jeûnons, nous ne cessons de penser à Allâh (Exalté) et au Paradis dont l'étendu est l'équivalent du ciel et de la terre réunis.Le Prophète (Paix sur lui) a dit : «Lorsqu'arrive la première nuit du Ramadan, Allah (Exalté) dit à ses Anges : "Ô Radwân ! Ouvre les portes du Paradis aux jeûneurs de la communauté de Mouhammad. Ô Mâlik ! Ferme pour eux les portes de l'Enfer. Ô Jibrîl ! Descends sur terre, ligote les Démons rebelles, enchaîne-les au fond des mers afin qu'ils ne viennent pas corrompre la communauté jeûnante de Mouhammad. » (Rapporté par Al Bayhaqî)

Cela veut dire que le Ramadan permet à l'homme de réaliser une coordination harmonieuse entre le corps et l'âme, et le jeûne du Ramadan est le moment propice pour le triomphe du Bien. L'homme s'arme de la piété, but réel du jeûne, pour que ce dernier devienne la créature dévouée du Seigneur (Exalté).         

Le jeûne du Ramadan donne à la personne l'occasion d'agir d'une manière consciente et responsable. Elle ne peut plus, durant ce mois sacré, justifier ses erreurs et manquements par l'influence de Satan (Damné), puisque tous les Démons rebelles sont enchaînés par ordre de Dieu (Exalté). Le Ramadan met chacun devant ses responsabilités avec une conscience lucide. Dieu (Exalté) a dit :" Tout âme n'est responsable que d'elle-même. Nul ne supportera le fardeau d'un autre."(Sourate 6/Verset 164)

Le jeûne est une méthode pratique pour mettre à chacun de progresser, de renforcer sa volonté, et donc pour entraîner l'âme à s'assumer entièrement.
Les mérites du  jeûne  sont à ce point inestimables que l'Envoyé  de Dieu (Paix sur lui) a dit :" Si les gens connaissaient bien la valeur du Ramadan, ils souhaiteraient que l'année toute entière fût Ramadan!" (Rapporté par Al Bayhaqî)

Nous pouvons donc résumer, en disant que le jeûne éduque la personne à maîtriser ses instincts et à modérer ses réactions. Ainsi  celui qui jeûne délaisse toute nourriture, entre autres, mais aussi tout acte qui peut nuire à lui-même ou aux autres, et ce dans le but de plaire à Dieu (Exalté) et dans le but d'atteindre véritablement la position dans laquelle Dieu (Exalté) l'a placé et pour laquelle Il l'a honoré : être le gérant de la terre en Son Nom.

Que les Bénédictions et les Salutations de Dieu soient sur notre Messager bien-aimé.

fatawas.be