Paroles et Sagesses des Compagnons.

Source: Ouvrage "Paroles et Sagesses et des Compagnons".Auteur Dr. Hassan Amdouni. Edition Al-Imen

Salâmoun 'alaykoum. Que la Paix et la bénédiction de Dieu soit sur vous.

Le Compagnon et Kalif ABOU BAKR (Que Allah l'agrée) AS-SIDDIQ,
LE VERIDIQUE a dit :

"Quatre qualités, celui qui les possèdes est, certes, parmi les meilleurs serviteurs de Dieu :
1. Il se réjouit à la nouvelle d'un repentant;
2. Il demande pardon pour le pécheur;
3. Il s'inquiète pour celui qui s'égare et l'appelle à la voie de la droiture;
4. Il appuie celui qui cherche à faire le bien."

Paroles et Sagesses des Compagnons.

Qui est ABOU BAKR (Que Allah l'agrée) AS-SIDDIQ, LE VERIDIQUE ?
( Source: " Paroles et Sagesses des compagnons" , par le Cheykh Hassan Amdouni)

- Son vrai nom est 'Abd-Allah Ibn Abi Qouhâfa; il était l'ami du Messager de Dieu avant l'Islam, son unique compagnon pour al hijra et il fut le premier calife musulman.
- Il est né en l'an 2, après l'événement de l'éléphant, équivalent selon le calendrier grégorien au 572-573 après JC. Sa mort se présenta à lui en l'an 13 de l'Hégire/636 JC.
- Il fut le premier homme à suivre le Messager de Dieu

Dès sa conversion, il se mis au service de la Cause de Dieu. Il dépensa toute sa fortune pour défendre le message de la Vérité. A son contact, 'Outhman, Az-Zoubayr, Talha, Sa'd Ibn Abi Waqqas, 'Outhman Ibn Maz'oun, Abou 'Oubayda Ibn Al Jarrah et d'autres se convertirent à l'Islam.
Nombreux sont les versets qui ont été révélés à son sujet dont ceux ci-après: Ste 3/V. 159; Ste 9/V.40; Ste 33/V.42; Ste 66/V.4; Ste 91/V.18-21.

Ses plus belles sagesses:

  • "Quatre qualités, celui qui les possèdes est, certes, parmi les meilleurs serviteurs de Dieu :
    1. Il se réjouit à la nouvelle d'un repentant;
    2. Il demande pardon pour le pécheur;
    3. Il s'inquiète pour celui qui s'égare et l'appelle à la voie de la droiture;
    4. Il appuie celui qui cherche à faire le bien."
    • "Sois en accord avec toi-même et les gens seront en accord avec toi".
    • "J'aurais voulu être un arbre qu'on plante et dont on mange les fruits".
    • "Les meilleurs de tes qualités sont celles que tu détestes le plus".
    • "Allah a concilié Sa promesse de récompense avec Sa promesse de châtiment, afin que le serviteur soit poussé en même temps par le désir de L'adorer et par la crainte de Lui".
    • "Il avait l'habitude de tenir sa langue dans sa main et de dire : " C'est cette chose-là qui m'entraîne sur le chemin de la perdition ".
    • "Lorsqu'on te demande conseil, sois sincère et ton conseil sera utile ; ne prive pas de tes conseils celui qui te le demande, car ta conscience te jugera".
    • "Il n'y a aucun bien dans un bien qui mène au feu, et il n'y a aucun mal dans un mal qui mène au paradis".
    • "Chaque fois qu'un homme acquiert un bien de ce monde d'ici-bas et s'en vante, Dieu (Exalté soit-Il)le méprise jusqu'à ce qu'il délaisse cette conduite".
    • "Dieu (Exalté soit-Il) est informé de tout ce que tu caches dans ton fort intérieur, de la même manière qu'Il voit ce que tu affiches en apparence!"
    • "Celui qui entre dans sa tombe sans provisions est à l'image du voyageur qui vogue sur mer sans bateau!".
    • "Que Dieu bénisse un individu qui aide son frère en se mettant entièrement à son service".

Qui est ‘Oumar ibn Al-Khattab surnommé « Al Faroûq : Le Juste » ?
( Source: " Paroles et Sagesses des compagnons", par le Cheykh Hassan Amdouni)

Abou Hafs ‘Oumar ibn Al Khattab est né 13 années après l’avènement de l’éléphant, vers l’an 581 après JC. Il s’est converti en l’an 6 de la mission prophétique. Sa conversion fut une victoire pour l’Islam. ‘Oumar a été l’un des compagnons les plus proches et les plus intimes du Messager de Dieu. Il faisait partie des dix compagnons à qui le Messager de Dieu a annoncé l’entrée assurée au Paradis. Il fut également connu comme le calife juste et le fondateur de l’Etat islamique. Il est mort au début du mois de Mouharram, en l’an 24 de l’Hégire, 644 après JC. Il est mort martyr. Le Prophète a dit en montrant ‘Oumar, deuxième calife de l’islam : « Celui-là est la clef de voûte qui vous protège de la désunion. Tant qu’il sera parmi vous, il sera comme une porte bien fermée devant toute désunion. » Rapporté par Al Bazzâr

Ibn ‘Abbas a dit :
« J’étais debout, au milieu de la foule qui priait Allah en faveur de ‘Oumar Ibn Al Khattab, qui gisait dans son cercueil quand, tout à coup, un homme qui se tenait derrière moi, me saisit par les épaules. Me tournant, je vis ‘Ali ibn Abi Tâlib, qui dit (en s’adressant à ‘Oumar) : « Qu’Allah te fasse miséricorde ! Je n’ai jamais convoité de place auprès du Seigneur autant que j’ai convoité la place éminente qui est la tienne et j’espère bien qu’Allah t’installera avec tes deux compagnons (Mouhammad et Abou Bakr). Que de fois, en effet, n’ai-je pas entendu l’Envoyé d’Allah dire : «J’ai été avec Abou Bakr et ‘Oumar, j’ai fais (telle chose) ; je suis allé (à tel endroit) avec Abou Bakr et ‘Oumar. C’est pourquoi j’espère qu’Allah te joindra à eux deux. »

SES PLUS BELLES SAGESSES :

· « Celui qui dit, très certainement je suis croyant ! Il est un mécréant. Celui qui affirme être un savant, est, en vérité, un ignorant. Celui qui affirme avoir la certitude d’entrer au Paradis, son devenir sera l’Enfer ! »

· « Il n’y a pas de meilleur (ami) intime pour l’homme qu’une langue préservée. » Il voulait dire une langue préservée du mensonge, de la délation, de la médisance,…

· « Ne parle pas de ce qui ne te regarde pas. Evite ton ennemi et prend garde de ton ami, excepté celui qui est loyal. Celui qui est véritablement loyal, c’est celui qui craint Dieu. Ne côtoie pas les pervers, car ils risquent de t’influencer, ne leur confie pas tes secrets et ne consulte que les pieux »

· « Il ne convient pas à celui qui s’est attaché à la piété et s’est paré de la chasteté de s’humilier devant les riches »

· « Je sais qui est le plus généreux ! Je sais qui est le plus indulgent ! Le plus généreux est celui qui donne à qui l’avait privé. Le plus indulgent est celui qui pardonne à qui l’avait opprimé ».

· « Les honneurs du monde d’ici bas s’obtiennent par l’argent, et honneurs de l’au-delà par les bonnes actions ! »

· « Témoigner de l’affection envers les gens est la moitié de la maturité ».

· « Savoir poser les bonnes questions est la moitié de la science ».

· « Prendre les bonnes résolutions dans ses affaires est la moitié de la subsistance ».

· « Cherchez l’amitié des véridiques, car ils sont un ornement dans l’aisance et un soutien dans les épreuves ».

· « Nulle personne sensée ne doit cesser de chercher sa subsistance en prétendant que Dieu pourvoit à ses besoins, alors qu’elle sait que du ciel, il ne pleut ni d’or, ni d’argent. »

· « ‘Oumar a écrit à Abou Moussa Al Ach’ari : ‘ ordonnes aux proches de se rendre visite, mutuellement, et de ne pas résider dans le voisinage des uns des autres. »

. « Mangez et maîtrisez votre appétit ! car c’est le ventre qui ruine le corps, engendre les maladies qui poussent à la paresse et à la négligence de la prière. Recourez à la saignée (al hijâma) , elle rétablit l’équilibre dans le corps et le débarrasse de ses excès »

Qui est 'Outhmân ibn 'Affân : Le gendre du Messager de Dieu
Surnommé "L'homme aux deux lumières" ?

( Source: " Paroles et Sagesses des compagnons" , par le Cheykh Hassan Amdouni)

Il fut le troisième calife des Musulmans, et l’un des dix compagnons promis au Paradis. Il a été , à deux reprises, le beau fils du Messager de Dieu. Il a été le premier homme, après le Prophète de Dieu Loût, à avoir émigré avec sa famille pour la cause de Dieu. Il accéda au califat en l’an 24 de l’Hégire. Il est mort en martyr, assassiné par ceux qui semèrent la désunion entre les Musulmans, en l’an 35 de l’Hégire /656 après JC. Le Prophète a dit de lui, « ‘Outhman est l’être le plus pudique de ma communauté, le plus généreux. »

SES PLUS BELLES SAGESSES...

« La vie d’ici bas est éphémère, alors que la vie dernière est éternelle : préférez donc ce qui dure à ce qui est périssable, car le retour sera , certes, vers Dieu Seul ! »

« L’homme sage est celui qui se juge lui-même et œuvre pour ce qui l’attend après la mort, qui prend comme provisions de la Lumière de Dieu pour l’obscurité de la tombe. »

« Si je me trouvais dans un croisement de chemin entre l’Enfer et le Paradis, je ne saurais dire ou je serai dirigé. Je souhaiterai tant être de la cendre avant de savoir quel sera mon devenir ! »

« La crainte de Dieu ! (Exalté) est la meilleure chose qu’une personne puisse acquérir. »

« Certes, Dieu (Exalté) remet sur le droit chemin par le biais de l’autorité ceux que même le Coran ne peut empêcher de désobéir.»

« Quatre actes sont en apparence des actes louables, alors qu’au fond, ils sont obligatoires :
1. La compagnie des gens vertueux est un acte louable. Le fait de suivre leur exemple est une obligation ;
2. La récitation du Coran est un acte louable. Sa mise en pratique est une obligation ;
3. La visite des tombes est un acte louable. Se souvenir de la mort est une obligation ;
4. La visite des malades est un acte louable. Rédiger son testament est une obligation. »

« Le croyant vit entre six sortes de peur :
1. La peur que Dieu ne lui retire la Foi ;
2. La peur que les Anges « al hafaza » ne consignent dans leur registre ce qui risque d’être dévoilé et de le déshonorer au Jour dernier ;
3. La peur des stratagèmes de Satan qui risque de lui faire perdre le crédit de ses œuvres ;
4. La peur que la mort survienne par surprise, alors qu’il se trouve dans un état de négligence ;
5. La peur de la convoitise de la vie d’ici bas ;
6. La peur que les proches et la famille ne le distraient de l’évocation de Dieu.»

« J’ai trouvé les délices de la foi en quatre choses :
1. Dans l’acquittement des Ordres de Dieu ;
2. Dans l’abstention de commettre les interdits ;
3. Dans la publicité du bien dans l’espoir d’en être récompensé par Dieu ;
4. Dans la prohibition du blâmable afin de me préserver de la Colère de Dieu. »

«Se soucier de cette vie d’ici bas obscurcit le cœur, alors que le souci de l’au-delà est une lumière pour le cœur »

« Celui qui se détache de cette vie, Dieu l’aime.
Celui qui délaisse les péchés, les Anges l’aiment.
Celui qui se fait de la cupidité, les Musulmans l’aime. »

Biographie de Ali Ibn Abi Talib: Le cousin, le gendre et l'allié du Messager de Dieu(qu'Allah l'agrée)

On l'appelait Aboû As-Sibatayni ( le père de deux enfants Al Hasan et Al Housayn).   Il est né le 13 rajab en l'an 600 après JC.
Il était le cousin du Messager de Dieu (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) et il fut son genre. C'est le premier contemporain du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) à s'être converti à l'Islam, alors seulement âgé de 6 ou 7 ans. Il a participé à toutes les batailles, aux côtés du Messager de Dieu (Paix et bénédiction d'Allah sur lui), à l'exception de celle de Taboûk. A cette occasion, le Messager de Dieu (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) lui avait, en effet, confié la protection de sa famille le temps de son absence, lui disant : "Veux-tu être pour moi ce qu'Aaron était pour Moïse?"
Il personnifiait la piété, la dévotion et la sagesse, par excellence. Il etait réputé pour son ascétisme et pour son ascétisme et pour son détachement des biens terrestres. Son  savoir était sans équivalent.
Quatrième calife musulman, il s'est attelé, durant son califat, à unifier les Musulmans. Il était juste et il est mort en martyr, assassiné par les Kharijites, à Koûfa, le vendredi 17 ou 21 Ramadan en l'an 40 de l'Hégire/ 660 ou 661 après JC.

Les sagesses et paroles du compagnon 'Alî Abî Talib

  • "L'orphelin n'est pas celui dont le père est mort; le véritable orphelin, c'est celui qui n'a ni science ni éducation."
  • Glorifie ton Seigneur! Tu ne glorifieras plus jamais les créatures."
  • "Les actes surérogatoires ne te rapprocheront pas de Dieu (Exalté soit-Il), si c'est à cause d'eux que tu négliges les devoirs!"
  • "Le pire des frères et celui qui agit avec toi avec maniérisme ( affectation)!"
  • "Puise du courage (lorsqu'un malheur t'affecte) dans ta foi en Dieu (Exalté soit-Il), et remets-toi entre Ses "Mains", tout en espérant qu'Il te le compte parmi les actes méritoires auprès de Lui, sinon tu trouveras de la consolation comme les animaux, dans l'oubli!"
  • "Celui qui accorde de l'importance à ce qu'un mouchard lui rapporte sur les autres, perdra ses amis!"
  • "Le sort dépend du jour : un jour pour toi, un jour contre toi !"
  • "Lorsque c'est le jour qui t'est favorable, ne sois pas trop fier et sois reconnaissant. Quand il est contre toi, sois patient!"
  • "Il n'y a aucun mérite dans un acte d'adoration accompli sans connaissance. Il n'y a aucun bien dans une science acquise sans connaissance et il n'y a aucun mérite dans une lecture sans méditation."
  • "Prenez garde à l'obésité car c'est une lourdeur dans cette vie, et de la puanteur dans la tombe."
  • "Trois choses mènent l'homme à sa perte : une avarice à laquelle il se soumet, une passion qui le commande et l'orgueil."
  • "La rencontre des frères (dans la foi) chasse toute tristesse."
  • "Le vrai "moutawakkil", c'est celui qui place sa confiance en Dieu (Exalté soit-Il), qui sème ses grains dans son champs, puis qui s'abandonne en toute confiance à Dieu  (Exalté soit-Il)."

Biographie : La mère des croyants Aicha (qu’Allah l’agrée)

Il est question de notre bien-aimée mère des croyants, Aicha, la fille de As-Siddiq, que le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) demande en mariage à Mecca et qu'il épousa à Médine, au mois de chawwâl, en l'an 10 de la mission prophétique.

Elle se flattait, notre bien-aimée mère, que son mariage ait été ordonné par-dessus les sept cieux.

Dévote, savante, lettrée, éloquente, elle était également versée dans la poésie arabe et la généalogie.

Al Ahnaf Ibn Qays a dit : "J'ai entendu les sermons d'Abou Bakr de 'Oumar; de 'Othman, de 'Ali et de tant d'autres, mais jamais je n'ai entendu plus éloquent et plus supérieur discours que celui de 'Aicha!"

Elle était savante, et les Compagnons se fiaient à son savoir.  Le prophète (Paix et Bénédiction d'Allah sur lui) a dit : "Cherchez votre science auprès de cette "houmayra" (la petite rousse)."

Elle a rapporté 2210 hadith du Prophète (Paix et Bénédiction d'Allah sur lui) et surtout, elle a informé la Oumma sur un aspect très précieux de la vie du Prophète (Paix en Bénédiction d'Allah sur lui) : son intimité et son comportement en tant qu'époux.

Le Prophète (Paix et Bénédiction d'Allah sur lui est mort dans ses bras et a été enterré dans sa chambre.

Elle est morte, (Paix et Bénédiction d'Allah sur elle), à Médine et a été enterrée à Al Baqi', le 7 Ramadan en l'an 57 ou 58 de l'hégire.

Les sagesses et paroles de la mère des croyants Aicha 

  • "La première crise qui touchait une Communauté après la mort de son Prophète (Paix et Bénédiction d'Allah sur lui) était la satiété. Chaque fois qu'un peuple a le ventre plein, les corps deviennent gras, les cœurs s'affaiblissent et les instincts et désirs prennent le dessus."
  • "Il n'y a pas meilleure à présenter devant le Seigneur que peu de péchés. Celui qui souhaite dépasser le dévot en récompense, qu'il écarte sib âme des péchés."
  •  On demanda à notre mère Aicha (Paix et bénédiction d'Allah sur elle): "Quand l'individu est-il-considéré pécheur?" Elle répondit : "Lorsque celui-ci croit avoir acquis toutes les vertus."
  • "Les seules veillées légalement qualifiées sont celles de trois types de personnes :
  • - l'adorateur;
    - les mariés;
    - le voyageur."

  • "Celui qui satisfait le Seigneur au point de s'attirer la colère des gens, Dieu (Exalté Soit-Il) lui suffit et le préserve de ce qui existe entre lui et les gens. Quant à celui qui cherche à satisfaire les Hommes au prix de la Colère de Dieu (Exalté Soit-Il), Dieu le laisse sous la tutelle des Hommes."
  •  "Les nobles vertus sont dix, et elles peuvent séjourner chez l'esclave et non chez le maître, chez l'inconnue et non le notable, chez l'homme du peuple et non pas les gouvernants:
  • -La véracité dans le langage;
    -Le respect du dépôt;
    -La sincérité;
    -La patience devant les épreuves;
    -Le fait de bien se comporter avec l'ami;
    -Le fait de bien se comporter avec le voisin;
    -La dépense pour ceux qui sont dans le besoin;
    -L'acte de nourrir le pauvre;
    -La bonté et la douceur envers les domestiques;
    -La bienfaisance envers les parents."

  • On demanda à notre mère Aicha (Paix et Bénédiction d'Allah sur elle): "Quelle est la meilleure des femmes?" - Elle répondit :"Celle qui n'est pas vulgaire, qui n'agit pas avec perfidie, celle dont le cœur est vide tout, sauf du désir de se faire belle pour son mari et qui veille avec soin sur sa famille."
  • On rapporta à notre mère Aicha (Paix et Bénédiction d'Allah sur elle) que certains individu insultaient Abou Bakr et Omar. Elle dit:"Dieu (Exalté Soit-Il) a arrêté leurs œuvres par la mort, mais Il n'a pas voulu que les bonnes actions cessent de leurs être accordées!".
  • "Si je savais réellement laquelle est la nuit du mérite (laylatou al qadr), je ne demanderais à Allah que le pardon et la bonne santé."
  •  Aicha (Paix et Bénédiction de Dieu sur elle) a dit : "Heureux soit-il celui qui trouve à son actif, le Jour du Jugement Dernier, de nombreuses invocations demandant le pardon du Créateur."

 

  • Biographie : 'Abd-Allah Ibn 'Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui)
  • Il est le cousin du Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui), le fils de son oncle Al 'Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui). Il est né trois ans avant l'Hégire en l'an 617 après JC et décédé à At-Ta'if en l'an 68H/687G. Il fut surnommé l'érudit de la Oumma en vertu de sa science bénie par le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) ; son érudition a été reconnue et confirmée par tous les Compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux). Le calife 'Oumar (qu'Allah soit satisfait de lui) en a, par ailleurs, fait un membre de son conseil de consultation, et ce, malgré son jeune âge.

  • Les sagesses et paroles d'Abd-Allah Ibn 'Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui)
    • "Allah (Exalté Soit-Il) a prescris à tout individu quel qu'il soit, croyant ou pervers, sa subsistance parmi le licite (al halal). S'il patiente jusqu'à ce qu'elle lui soit accordée, Dieu (Exalté Soit-Il) la lui accorde ; s'il panique et se précipite vers l'interdit, Allah (Exalté Soit-Il) lui réduit alors, proportionnellement, sa part de subsistance, d'origine licite.
    • "Chaque fois l'injustice s'installe dans un groupe, la mort répand parmi eux."
    • "Celui qui dit : "Louange à Dieu (Al hamdou lillah): il a remercié Dieu."
      - Celui qui dit : "Dieu est Le Plus Grand (Allahou Akbar) : a glorifié Dieu.
      - Celui qui dit : "Il n'y a d'autre dieu que Dieu (La ilaha illa Allah):                   
      il a affirmé l'Unicité de Dieu.
      - Celui qui dit : "Il n'y a pas de capacité, ni de force qu'en Dieu (La hawla wa la qouwata illa billah): il s'est soumis et s'est abandonné à Dieu, et ce sera pour lui la voie de la splendeur et la conquête d'une trésor au Paradis."
    • Sa'id Ibn Jarîr a rapporté qu'un homme lui a raconté avoir vu Ibn 'Abbas se tenir le bout de sa langue et dire : "Ne dis que du bien, tu en seras récompensée ou abstiens-toi de proférer du mal, tu en seras préservée (du châtiment)."
      - Alors un homme lui demande : " Ô Ibn 'Abbas ! Pourquoi tenir ainsi le bout de ta langue pour t'adresser à elle?"Ibn 'Abbas lui répondit : " On m'a rapporté, qu'au Jour du Jugement, l'homme ne sera jamais autant en colère que contre sa propre langue! "

     

    • "Je préfère rendre visite à une famille musulmane une fois par mois ou une fois par semaine, plutôt que d'accomplir des pèlerinages surérogatoires les uns à la suite des autres. Je préfère offrir un plateau de fruit à mon frère en Dieu (Exalté Soit-Il), plutôt que de dépenser un dinâr pour la cause de Dieu (Exalté Soit-Il)."
    • "L'ascétisme (az-zouhd) se résume en trois formes de délaissement, stipulées par les lettres : az-zây, al hâ' et ad-dâl :
      - az-zây : le délaissement de la parure (az-zinatou);
      - al hâ' : le délaissement de la passion (al hawâ);
      - ad-dâl : le délaissement de la vie d'ici-bas (ad-dounya)."

    • "Il incombe à l'homme averti de choisir :
      - la pauvreté à la richesse;
      - l'humilité aux honneurs;
      - la modestie à l'orgueil;
      - la faim à la satiété;
      - la tristesse à la joie;
      - la tristesse à la joie;
      - la simplicité à l'élévation;
      - la mort à la vie!"

     

    • "Celui qui innove (dans cette religion), par l'émission d'un avis qui n'est pas conforme à ce qu'il y a dans le Livre de Dieu (Exalté Soi-II), et que la Sounna du Messager de Dieu, (paix et bénédiction de Dieu sur lui), n'a pas établi, il ne sait pas à ce qui l'attend, quand il rencontrera Dieu (Exalté Soit-Il)"

     

    • "Il y a trois devoirs qui m'incombent envers celui qui s'assied avec moi:
      - de s'asseoir en face de lui;
      - de lui faire une place;
      - de l'écouter quand il parle."
    • Deux rak'ates accomplies avec méditation sont meilleures que toute une veillée (en prière), alors que le cœur est distrait!"
     

    Sagesses et paroles d'Oubay Ibn Ka'b.

    1. Biographie: L'écrivain de la Révélation, Oubay Ibn Ka'b qu'Allah soit satisfait de lui

    Oubay ibn Ka'b Ibn Qays Al Ansari est né à Médine.

    Le prophète paix sur lui l'avait surnommé Abou Al Moundhir. Il était lettré. Il a vécu a l'écart des croyances polythéistes. Il a étudié la Thora à la recherche de la Vérité, et dès qu'il entendit parler de l'avènement du nouveau Prophète, il s'empressa de croire en lui. Il faisait partie de ceux qui ont prêté allégeance au Messager de Dieu paix sur lui à l'occasion d'Al Aqaba al oûlâ.

    Après l'émigration et à l'arrivée du Prophète paix et bénédiction sur lui à Médine, il participa activement à la construction de la mosquée du Messager de Dieu paix sur lui.

    Le Prophète paix sur lui l'avait choisi pour figurer parmi les écrivains de la Révélation. Il s'appliqua à l'apprentissage du Coran et à son étude.

    Le prophète paix sur lui a dit: "Oubay Ibn Ka'b est l'homme de ma communauté le plus versé dans le saint Coran." 

    Il est mort en l'an 29H/649 après JC.

     

    2. Paroles et Sagesses d'Oubay Ibn Ka'b (qu'Allah soit satisfait de lui)

     

    • "Tout serviteur qui délaisse un interdit pour plaire à Dieu Exalté soit-Il, Dieu Le Très Haut le lui remplace par un bien, qu'il reçoit d'où il ne s'attendait pas. Et chaque fois qu'un serviteur sous-estime un mal et s'y adonne d'une manière illégale, Dieu Exalté soit-Il lui fait goûter des épreuves qu'il ne prévoyait pas!"

     

    • "Le vrai croyant est toujours constant dans ces quatre qualités :

    - quand il est éprouvé, il est patient;

    - quand il reçoit un bienfait, il  est reconnaissant;

    - quand il parle, il ne dit que la vérité;

    - quand il juge, il est toujours juste."

     

    • "Le croyant vit en permanence cinq états, tous de lumière.

    Dieu Exalté soit-Il a dit à ce sujet : g Lumière sur lumière...h :

    Sa parole est lumière; sa science est lumière; son entrée est lumière; sa sortie est lumière et son devenir, au Jour dernier, sera vers la Lumière."

    • "Je vous recommande de vous accrocher fermement à la voie de la Droiture et à la Sounna. Tout individu qui tient fermement à la voie de la Droiture et à la Sounna, quand il se rappelle Dieu Exalté soit-Il et pleure par crainte de Lui, ne sera point châtié par le feu de l'Enfer. Tout individu qui se tient fermement à la voie de la Droiture et à la Sounna, quand il évoque Dieu Exalté soit-Il et que son corps frémit par crainte du Seigneur, ses péchés tombent, telles les feuilles asséchées d'un arbre, qui s'envolent dès que le vent souffle. Une adoration mesurée, sincèrement vouée à Dieu et conforme à la Sounna est meilleure qu'une dévotion appuyée mais non conforme à la Voie de Dieu et à la Sounna. Alors, que chacun d'entre vous veille à ce que ses œuvres soient conformes à la voie du Messager de Dieu Paix sur lui."

     

    • Parmi ses conseils: "Fais du Livre de Dieu ton imam, accepte-le comme juge, car c'est ce que le Messager de Dieu Paix sur lui nous a laissé derrière lui. Le Coran est un intercesseur écouté par Le Seigneur, et un témoin intègre. Vous y trouvez vos nouvelles et celles de vos prédécesseurs, vos jugements ainsi que tout ce qui vous concerne et qui concerne ceux qui vous succèderont."

     sources: Ouvrage :"Paroles et sagesses des compagnons" Auteur : Dr. Hassan Amdouni 

    Bientôt disponible. Vous serez prévenu via notre newsletter dès la mise en ligne de ce cours.
    Bientôt disponible. Vous serez prévenu via notre newsletter dès la mise en ligne de ce cours.